La Fédération internationale de football (FIFA) a rendu son verdict dans l'affaire qui oppose le joueur Jacques Bessan au MO Bejaïa. Le club béjaoui est sommé de verser au Béninois 9 000 euros dans un délai n’excédant pas 45 jours. 

En effet, le MOB a reçu, vendredi 29 mai, une correspondance dans laquelle l'instance internationale de football notifie le club de sa décision concernant le conflit MOB-Jacques Bessan. Ainsi, les Crabes sont sommés de verser la somme de 9 000 euros à l'attaquant.

Le club devra aussi payer 6 000 et 1 000 euros à l'ancien club du Béninois, à savoir le Stade Tunisien, ainsi que 2 000 euros comme frais de procédure à la FIFA. Le MOB doit payer tous ces montants fixés par l'instance sportive dans un délai ne dépassant pas les 45 jours. Dans le cas contraire, il fera l'objet d'autres sanctions, a averti la FIFA dans sa missive.

Pour rappel, c'est lors de la saison 2018/2019 que Jacques Bessan a quitté le Stade Tunisien pour le MOB. Ce transfert avait coûté au club bougiote 600 millions de centimes. Se plaignant de ne pas avoir perçu la totalité du montant dû, le club tunisien s'en est remis à la FIFA. Selon les dirigeants du Stade Tunisien, le MOB doit encore au club 140 millions de centimes.

À lire aussi :  Un autre club français s'intéresse à Islam Slimani

Les Béjaouis doivent, d'autre part, verser au Malien Malik Touré 2,4 millions de dinars. Il faut signaler que le MOB n'est pas la seule formation algérienne sanctionnée financièrement par la FIFA. Le MC Oran, pour ne citer que ce club de l'ouest, a été sommé de verser 700 millions de centimes d'indemnités à son ex-entraîneur Jean-Michel Cavali.

Lire aussi : Graves accusations contre Kheïreddine Zetchi : La FAF dénonce