L’euro poursuit sa hausse au détriment du dinar algérien au niveau du marché officiel. La valeur de la monnaie nationale connaît une baisse historique face à la devise européenne, en dépassant les 143 dinars pour un euro. Les cotations officielles se rapprochent ainsi de plus en plus de celles du marché noir.

Le dinar algérien continue sa chute face à l’euro sur le marché officiel. Un euro vaut désormais 143,45 dinars. Il s’agit d’un record historique pour la devise de l'UE face à la monnaie nationale. De son côté, le dollar se stabilise après une forte progression. Selon les cotations officielles de la Banque d’Algérie, il est coté à 128,44 dinars. Ces taux sont valables pour les opérations de commerce extérieur (importations et exportations).

Il faut noter que la valeur du dinar sur le marché officiel subit depuis de nombreuses semaines un véritable effondrement. Depuis février dernier, la monnaie nationale a baissé de 10 %, passant de 130 dinars pour un euro à 143. Face au dollar, elle est passée de 118 dinars en mars à 128 dinars ces jours-ci.

Cette dévaluation du dinar devant les principales devises s’explique par le contexte de crise économique que vit l’Algérie. Le gouvernement n'a trouvé d'autre solution que de dévaluer le dinar pour faire face à la chute des recettes pétrolières et au déficit budgétaire qui se creuse de jour en jour.

Par ailleurs, notons que la situation n'est pas trop différente sur le marché noir. Malgré quelques instabilités, la tendance des cours est à la hausse en faveur des différentes devises. L’euro s’échange autour de 195 dinars et le dollar à 178 dinars.

Cela dit, la dépréciation du dinar sur le marché officiel laisse prévoir une flambée plus importante des devises dans le circuit parallèle à la fin de la pandémie de coronavirus. Selon des observateurs, l’euro pourrait atteindre 250 dinars sur le marché informel en Algérie.

Lire aussi : Marché noir des devises : Les Algériens profitent de la baisse de l’euro