Le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune étudiera la demande de libération de Karim Tabbou et de Samir Benlarbi. C'est ce qu'a déclaré aujourd'hui le porte-parole de la présidence de la République, Belaïd Mohand-Oussaïd, au quotidien Liberté.

En effet, Belaïd Mohand-Oussaïd a affirmé que le chef de l'Etat a bien reçu le président de Jil Jadid, Sofiane Djilali. Et à la demande de ce dernier, le président Abdelmadjid Tebboune étudiera la possibilité de libérer Karim Tabbou et Samir Benlarbi. "Le Président étudiera cette demande conformément à la loi et dans le cadre du respect strict de l’indépendance de la justice" a-t-il souligné.

Les avocats expliquent les procédures possibles

Les avocats de Tabbou ont précisé que "s'il y a une volonté politique, toutes les possibilités juridiques sont disponibles". En outre, ils estiment que le procès de leur client est "éminemment politique". Zoubida Assoul explique que les autorités peuvent recourir à deux procédures pour libérer Karim Tabbou.

La première est que le procureur de la République introduit un pourvoi en cassation pour programmer l'affaire au niveau de la Cour suprême, si cette dernière rejette le jugement, Tabbou retrouvera sa liberté. La deuxième stipule que “parce qu’il y a eu vice de force” lors du procès en appel, le juge peut “libérer” Karim Tabbou parce que “la décision de la Cour est inexécutable” a-t-elle indiqué.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Contrairement à l'affaire de Karim Tabbou qui nécessite des mesures légales, dans le cas de Samir Benlarbi, la tâche est très facile. En attente de son procès, il suffit que la chambre d'accusation décide de libérer leur client pour qu'il puisse comparaître libre, ont fait savoir ses avocats.

Rappelons que le président de Jil Jadid, Sofiane Djilali, a assuré que le chef de l'Etat a accepté d'agir pour Karim Tabbou et Samir Benlarbi. Pour ce chef de parti, cette promesse représente "un gage de son intention de favoriser l’apaisement et le dialogue national”.

Lire aussi : Algérie : Karim Tabbou réagit sèchement à la sortie de Jil Jadid