Bonne nouvelle pour les Marocains bloqués en Algérie. Les autorités marocaines ont en effet annoncé la programmation du rapatriement d'un groupe de 300 d'entre eux bloqués en Algérie après la fermeture des frontières à cause du coronavirus, rapportent ce mercredi 3 juin les médias marocains.

Bloqués en Algérie à cause de la crise sanitaire, les ressortissants marocains pourront ainsi rejoindre leurs pays. Il s'agit de la deuxième opération du genre après celle effectuée le samedi 30 mai. Selon le média marocain Yabiladi, cette opération aura lieu jeudi 4 juin. Trois avions de la Royal Air Maroc (RAM) seront affrétés pour cette opération du rapatriement d'un groupe de 300 Marocains coincés en Algérie.

«Trois avions de la Royal Air Maroc partiront demain à Oran pour rapatrier 300 Marocains. Il s’agit d’appareils de la RAM de type Boeing 737-800 identiques à ceux ayant effectué le premier rapatriement samedi», a indiqué une  source proche du dossier à la même source. Et d'ajouter que «chaque avion transportera 100 Marocains vers Oujda».

Il faut noter que cette mesure intervient quelques jours après que des ressortissants marocains bloqués en Algérie ont protesté devant le consulat du Maroc dans la ville d’Oran. Ils ont demandé leur rapatriement ainsi que l’aide financière que devait leur remettre le même consul qui avait qualifié l’Algérie « de pays ennemi ».

Par ailleurs, il convient de rappeler que le gouvernement algérien avait, à son tour, programmé une opération de rapatriement de ses ressortissants à partir du Maroc. Ainsi, 462 Algériens bloqués au royaume depuis mars dernier ont pu rejoindre l’Algérie entre samedi et dimanche dernier à bord de deux avions, Airbus 330, d’Air Algérie.

Lire aussi : L’Algérie entame le rapatriement de ses ressortissants bloqués en France