La compagnie aérienne nationale est prête à reprendre les liaisons entre l’Algérie et la France. C'est du moins ce qu'affirme Zoheir Houaoui, représentant général d’Air Algérie pour la zone France-Nord. Celui-ci a assuré que le transporteur aérien est disposé à reprendre son « programme normal ».

Dans une déclaration au journal francophone El Watan, M. Houaoui  a assuré qu'Air Algérie n'attend que « les décisions gouvernementales en Algérie et en France pour l’ouverture des espaces aériens des deux pays fermés pour les vols commerciaux dans le cadre du confinement ».

Le représentant général d’Air Algérie pour la zone France-Nord rappelle qu'« Air Algérie a effectué samedi dernier deux vols Paris-Charles de Gaulle - Alger ». Et d'annoncer « d’autres vols du même genre dans les jours à venir, qu’on programmera au fur et à mesure des consignes données par les autorités algériennes, notamment l’ambassade, et ce, en attendant le retour à la normale ».

Le même responsable s'est d'ailleurs montré optimiste quant à une prochaine reprise des vols. « L’un des signes encourageants dans ce sens, c’est l’annonce officielle de la réouverture de l’aéroport d’Orly le 26 juin prochain», estime M. Houaoui.

Air Algérie veillera au respect des règles sanitaires

Par ailleurs, le représentant d'Air Algérie a assuré que la compagnie avait mis tous les moyens afin de préparer la reprise de ses activités. Il annonce que des dispositifs sont prévus pour faire respecter les règles sanitaires « dans nos agences, au niveau des guichets d’enregistrement et même à l’intérieur des avions ». En clair, il affirme que la compagnie nationale veillera à l'application de « toutes les consignes de sécurité et de distanciation sociale, recommandées par les autorités de l’aviation civile européenne et internationale ».

À lire aussi :  Vols vers la France : Des ressortissants algériens lancent une pétition

Pour rappel, le PDG de l’entreprise nationale du transport maritime de voyageurs (ENTMV), Ahcene Gheraïra, s'est lui aussi exprimé, la semaine dernière, sur la reprise du transport maritime des passagers, en Algérie. Selon lui, la date de la relance des liaisons dépend des autorités du pays. Le responsable a cependant souligné que les navires étaient fonctionnels et prêts à assurer la reprise du trafic.