Les services de sécurité ont procédé, à la fin de la semaine dernière, à une saisie record de faux billets de dinars et d'euros. En effet, un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), publié ce lundi 8 juin, fait état de la saisie de 1,5 milliard de centimes (dinar algérien) et 90 600 euros en fausse monnaie. 

C'est un véritable coup de filet qu'ont réalisé les éléments de Police judiciaire de la Sûreté de la wilaya de Aïn Defla, au centre-ouest d'Alger. Ils ont saisi, le week-end dernier, une importante somme d'argent en fausses coupures qui allait inonder le marché national. Ils ont mis la main sur 1,5 milliard de centimes et 90 600 euros en faux billets, indique le communiqué de la DGSN.

La police a aussi démantelé le réseau des faux-monnayeurs mis en cause. Le communiqué n'a cependant pas précisé leur nombre. Ils ont été arrêtés en flagrant délit dans un appartement à Khemis Meliana, s'est contenté de préciser le communiqué.

Un important réseau spécialisé dans la confection de faux de billets de banque démantelé

Lors de l'interpellation, il a été procédé également à saisie d'un important matériel électronique, cinq téléphones portables ainsi qu'un véhicule utilisé par les membres du réseau.

Selon le même communiqué, les service de sécurité de la wilaya de Aïn Defla étaient depuis quelques jours sur les traces de cette bande de malfaiteurs. Le même document explique que la police a agi sur des renseignements et des informations précises sur les activités de ce réseau de trafiquants. L'enquête enclenchée a permis l'identification et l'arrestation des faussaires présumés.

Pour ce faire, les services de sécurité ont attendu le moment propice. Ils ont surveillé les malfaiteurs avant de les appréhender en flagrant délit.

Lire aussi : Algérie : 620 millions de faux billets saisis par la gendarmerie