La Tunisie ouvrira toutes ses frontières le 27 juin prochain. Les touristes algériens seront donc autorisés à passer leurs vacances dans ce pays voisin à partir de cette date. Cependant, ils seront tenus, à l'instar des autres touristes étrangers, de se conformer à certaines mesures sanitaires exceptionnelles.  

La décision de la réouverture des frontières tunisiennes été entérinée par les autorités locales vendredi 12 juin. Elle sera appliquée le 27 juin. A partir de cette date, les touristes algériens pourront se rendre dans ce pays. Cependant, ce déplacement reste tributaire de l'autorisation par l'Algérie de lever les restrictions sur ses frontières extérieures.

Le gouvernement tunisien a actionné plusieurs mesures à même de protéger sa population et ses touristes contre le coronavirus. Il a assuré, dans ce cadre, que les touristes étrangers ne seraient pas mis en quarantaine à leur arrivée au pays. Ils devront, cependant, présenter un test Covid-19 effectué dans leur pays de résidence au maximum 72 heures avant le voyage. Les vacanciers seront également appelés à remplir une fiche sanitaire avant de quitter l’aéroport de départ. Cette fiche pourrait être remplie en ligne, précise le communiqué de la présidence tunisienne. 

En outre, ces touristes seront soumis à une prise de température à leur arrivée aux aéroports tunisiens. Cela avant de se déplacer, en groupes guidés, vers les hôtels dans des bus respectant les mesures du protocole sanitaire. L’État tunisien permettra, par ailleurs, au touriste d’effectuer un test PCR sur sa demande ou à la demande de son pays de résidence à partir du 6e jour de son arrivée sur le sol tunisien.

À lire aussi :  Air Algérie : Le retour à l'aéroport de Londres Heathrow ne sera pas de sitôt

La Tunisie espère, par cette décision et mesures, accueillir un nombre important de touristes cet été, sachant que le tourisme est un secteur important pour l'économie de ce pays. A note que l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a considéré, mardi 9 juin, que la Tunisie était une destination touristique sûre.

Lire aussi : Algérie-Tunisie : Coopération commune pour la lutte contre le coronavirus