Le juge d'instruction du tribunal de Bir Mourad Raïs a ordonné ce mercredi 17 juin la mise en détention provisoire de trois personnes soupçonnées d'avoir provoqué l'accident de la circulation sur l'autoroute entre Alger et Zeralda dont la vidéo a largement circulé, mardi 16 juin, sur les réseaux sociaux en Algérie.

Arrêtés dans la soirée de mardi, le chauffard et ses deux accompagnateurs ont comparu ce mercredi devant le juge d'instruction au tribunal de Bir Mourad Raïs à Alger. À l'issue de la séance, le juge instructeur a décidé de mettre les trois individus sous mandat de dépôt.

Le premier accusé, qui est le conducteur du véhicule à l'origine de l'accident, est ainsi accusé de mettre en danger la vie et l'intégrité corporelle d'autrui en danger en violant délibérément et explicitement une obligation de sécurité et de précaution.

Le conducteur n'avait pas de permis de conduire

Le tribunal a également accusé le chauffard de s'être abstenu de donner un coup de main à une personne se trouvant dans une situation dangereuse et de s'être enfui de sa responsabilité civile et pénale après avoir commis un accident de la circulation. En outre, on apprend également que la même personne qui a provoqué l’accident de la circulation conduisait malgré que son permis lui a été retiré. Il s'agit là d'une autre infraction à laquelle il devra aussi faire face.

En outre, le juge a également ordonné la mise en détention provisoire des deux autres accompagnateurs pour ne pas avoir aidé une personne en danger. Les trois individus attendront désormais en prison leur procès fixé au 28 juin prochain.

Pour rappel, la vidéo du chauffard qui a provoqué le dérapage d’un véhicule sur une autoroute en Algérie a fait le tour de la toile. Les éléments de la gendarmerie nationale ont aussitôt identifié et arrêté l’individu en question.

Lire aussi : Vidéo d’un policier qui agresse un citoyen à Béchar : La police s’explique