Les liaisons aériennes entre l'Algérie et la ville française de Nantes reprendraient prochainement. En effet, la direction de l’aéroport de Nantes-Atlantique a annoncé, cette semaine, l'ouverture de 60 destinations pour les mois de juillet et août 2020, vers quinze pays, dont l'Algérie. Le Maroc et la Tunisie figurent également sur le programme communiqué.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/youtub-obs

Les Algériens pourraient bientôt prendre un vol de et vers l’aéroport de Nantes Atlantique. Le gestionnaire de ce dernier, Vinci Airports, a dévoilé son programme de vols estival pour les mois de juillet et août. Une quinzaine de pays seront disponibles, pour un total de 60 destinations différentes, sous réserve de réouverture des frontières en dehors de l’Europe.

Les compagnies aériennes Aegean Airlines, Air France, easyJet, Ryanair, Tunisair, Transavia, Volotea et Vueling assureront ces vols. Ces dernières ont d'ailleurs débuté les réservations en ligne. À ce propos, le site Internet de l'aéroport de Nantes indique qu'il « mettra à jour l’ensemble des programmes en cas d’évolution et d’ajout de destinations complémentaires à ce programme. Tous les vols disponibles sont d’ores et déjà ouverts à la vente ».

Des vols de et vers Alger et Oran au programme

L'Algérie figure parmi cette liste. Dès début juillet, les deux villes Alger et Oran sont proposées à raison de trois allers-retours par semaine pour chaque destination. Ce sont les compagnie françaises Air France et Transavia qui assureront ces liaisons. Mais comme il a déjà été indiqué, ces vols ne seront possibles que dans le cas où les autorités, algériennes et françaises, décideraient de rouvrir leurs frontières.

À lire aussi :  Hausse des cas de Covid en Algérie : Quelles conséquences sur les voyages avec l'Europe ?

A noter en outre que les deux autres pays du Maghreb sont au programme de ces liaisons avec la ville de Nantes. Pour le Maroc, deux vols allers-retours hebdomadaires avec les villes de Fès et Marrakech sont disponibles dès le 1er juillet pour Fès et à partir du 1er août pour Marrakech. Concernant la Tunisie, il y aura deux allers-retours par semaine avec les villes de Djerba, Monastir et Tunis.

Lire aussi : Pourront-ils rentrer cet été ? Le casse-tête et les craintes des Algériens de France