Le Dr Djamel Fourar a affirmé dans une intervention sur la radio nationale, que certaines wilayas pourraient être "reconfinées" si le nombre de personnes contaminées par le Covid-19 continuait d'augmenter. Le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus a indiqué que, vu l'évolution de l'épidémie dans certaines wilayas, ces dernières pourraient être « reconfinées » afin d'endiguer la propagation du virus.

Djamel Fourar a expliqué que la hausse du nombre de cas de contamination dans ces wilayas était due au « non-respect des mesures sanitaires de prévention ». « Nous avons relevé une légère remontée, ces derniers jours, du nombre de cas de personnes touchées par cette pandémie », a-t-il ajouté. Le responsable impute cette augmentation au « non-respect des mesures barrières contre la propagation de ce virus, suite à la reprise de certaines activités commerciales, économiques et sociales dans plusieurs wilayas ». Il assure, en outre, que « c’est un phénomène tout à fait attendu ».

La recrudescence de la pandémie ne concerne pas seulement l’Algérie

Djamel Fourar indique que la recrudescence de la pandémie ne touche pas seulement l’Algérie. Il donne l'exemple de la Chine, de la France et de l'Italie qui, selon lui, connaissent le même phénomène.

À lire aussi :  Agression de Salman Rushdie : Ce que l'on sait et son état de santé

Par ailleurs, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus affirme que l'augmentation du nombre de décès par le coronavirus concerne des "personnes âgées et très âgées". Il cite, à titre d'exemple, "le décès d’une personne de 108 ans, contaminée par des membres de sa famille n’ayant pas respecté les mesures de protection". Il ajoute que les personnes mortes, jeudi, à cause du coronavirus étaient "toutes atteintes de maladies chroniques".

Djamel Fourar conclut son intervention par appeler les citoyens à respecter les gestes barrières, "qui sont simples à appliquer, comme l’hygiène des mains, la distanciation sociale, le respect du confinement à domicile (de 20h à 5h du matin) et surtout le port du masque qui est obligatoire", insiste-t-il.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Va-t-on vers de nouvelles mesures de confinement ?