Laïfa Ouyahia, frère de l'ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia, est décédé ce dimanche 21 juin. L'avocat est mort suite à une crise cardiaque qu'il a eue en plein procès au tribunal de Sidi M'hamed, où il défendait son frère dans le dossier de l'homme d'affaires Ali Haddad, a-t-on appris de sources concordantes. 

Laïfa Ouyahia, frère de l'ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia, qui est poursuivi dans des affaires de corruption, est décédé. L'avocat s'était déplacé ce matin au tribunal de Sidi M'hamed à Alger afin d'assister au procès de son frère dans le dossier du patron du groupe ETRHB Ali Haddad dans des affaires de corruption. Laïfa Ouyahia est considéré comme l'un des éléments les plus importants de la défense d'Ahmed Ouyahia.

Selon les mêmes sources, au cours du procès, Laïfa a eu un malaise avant de quitter le tribunal. Il a été transféré à l'hôpital après une crise cardiaque. Il a finalement rendu l'âme à son domicile malgré les nombreuses tentatives de réanimation. Le corps de l'avocat a ensuite été emmené à sa résidence à Dergana, dans la banlieue est d'Alger.

On apprend également que l'audience du procès d'Ali Haddad, dans lequel est poursuivi l'ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, ainsi que plusieurs ex-hauts responsables, a été suspendue dès la diffusion de la nouvelle. Notons que le défunt s'était plaint, samedi 20 juin, de la retransmission du procès du président du Groupe Sovac, Mourad Oulmi, et dans lequel est également poursuivi son frère Ahmed Ouyahia, sur des écrans à l'intérieur du tribunal. De nombreuses chaînes algériennes avaient d'ailleurs relayé de nombreuses images, dont celles de l'ex-Premier ministre algérien.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Lire aussi : Algérie : Des milliards de dinars évaporés sous la gouvernance d’Ouyahia