Des internautes des pays de la péninsule arabique mènent une campagne haineuse sur le réseau social Twitter pour "corriger l’histoire". Ils évoquent "l'arabité" des habitants des pays nord-africains en rappelant que ces derniers ne sont pas d’origine arabe. Les initiateurs de cette campagne affirment que les Arabes sont une "race supérieure" et que les Berbères ne peuvent prétendre à ce "statut".

Ainsi, les auteurs de ces tweets, qui proviennent de comptes basés dans certains pays du Golfe, soutiennent que seules les populations de la péninsule arabique sont des Arabes. Ils prétendent notamment que « les Arabes sont une race suprême et pas quiconque qui parle l’arabe devient Arabe. L’arabisme est une race et pas seulement une langue, et les Arabes existent seulement dans la péninsule arabique ».

On peut lire dans d'autres tweets que « les gens de l’Afrique du Nord (...) sont Berbères et n’ont absolument aucun rapport avec les Arabes. Ils ne parlent que l’arabe, et même leurs accents ne sont pas compris par les Arabes ». Ces internautes qualifient les Amazighs de citoyens de seconde classe et insultent les populations nord-africaines, soutenant que les Arabes sont issus seulement d'"États riches".

Réponses des internautes

Ces activistes ont aussi mis en ligne sur Twitter une carte. Dans celle-ci, les Maghrébins ont été classés d’origine berbère (amazighe) et les Égyptiens comme Coptes.

À lire aussi :  Emmaüs Toulouse : Bons plans pour les étudiants en France

Cette campagne, qui révèle le degré de haine que portent ces internautes aux populations amazighes de l'Afrique du Nord et leur racisme, a été accueillie diversement en Algérie. Certains internautes confirment avec fierté que l’Afrique du Nord est amazighe en les rappellent de l’étendue de la civilisation des Amazighs, alors que d'autres revendiquent leur arabité et dénient le droit à ces "brebis galeuses" de les exclure de cette "appartenance", surtout linguistique.

Lire aussi : Accusée de racisme : Naïma Salhi risque-t-elle la prison ?