Les Algériens âgés de 30 ans et plus sont exemptés du service national. En effet, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a signé ce jeudi 25 juin un décret portant dispense des obligations du service national au profit des citoyens ayant atteint l'âge de 30 ans et plus, au 31 décembre 2020, et non encore incorporés, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Dans un communiqué rendu public, la Présidence indique que "le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a signé ce matin un décret présidentiel portant dispense des obligations du Service national au profit des citoyens ayant atteint l'âge de 30 ans et plus au 31 décembre 2020, non encore incorporés".

Le même communiqué ajoute : "Sont également dispensés de ces obligations les citoyens ayant atteint l'âge de 30 ans et plus au 31 décembre 2020 et qui n'ont pas encore régularisé leur situation vis-à-vis du Service national".

A noter que le service militaire en Algérie est obligatoire pour tous les Algériens âgés au moins de 19 ans et ne concerne que les hommes. La durée du service est de 12 mois. Les citoyens n'ayant pas justifié leur statut vis-à-vis du service national ne peuvent pas être employés dans le secteur public ou privé ou exercer une profession ou une activité libérale.

À lire aussi :  France : Le coût de la vie pour les étudiants en forte hausse

Notons que plusieurs députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) demandaient, depuis une quinzaine de jours, au chef de l’État de décréter une dispense du service national au profit de milliers de jeunes insoumis, nés entre 1990 et 1994. Le député du MSP Youcef Adjissa avait indiqué à ce propos que la demande formulée par les députés de son groupe et d’autres groupes parlementaires intervenait en réponse aux multiples requêtes des représentants de cette frange, dont le nombre dépasse les 40 000 jeunes.

Lire aussi : L’Armée algérienne parmi les plus puissantes du monde (Global Firepower)