L’aéroport international de Paris-Orly a annoncé sur son site la réouverture de nombreuses lignes cet été vers plusieurs pays, dont l'Algérie. Le trafic évoluera à partir du début juillet en fonction notamment de l'ouverture ou non des frontières extérieures.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/youtub-obs

En effet, l’aéroport international de Paris-Orly pourrait desservir l’Algérie dès la réouverture des frontières extérieures. Une échéance prévue pour le 1er juillet prochain. Les autres destinations annoncées sont la Tunisie, le Maroc, l’Albanie, l’Allemagne, la Croatie, le Canada, la Côte d’Ivoire, la Grèce, Israël, le Liban, le Royaume-Uni et, enfin, la Turquie.  Des couloirs aériens qui rouvriront une fois que ces pays ouvriront leurs frontières, précise l’aéroport.

Pour contrer la propagation du coronavirus, l’aéroport de Paris-Orly a mis en place une batterie de mesures sanitaires. Pas moins de 7 000 affiches et autocollants pour marquer la distanciation sociale sont apposés. En outre, 150 distributeurs de gel ainsi que 137 plexiglas sont installés sur les comptoirs d’accueil. Une caméra thermique prend, aussi, la température des voyageurs à l’arrivée pour détecter d’éventuels symptômes fiévreux.

Réouverture de l’aéroport international de Paris-Orly

Par ailleurs, à compter de ce vendredi 26 juin, le trafic aérien a repris à partir de Orly-3. Orly Aéroport précise que « Orly 1, 2 et 4 verront leur réouverture possible dès lors que la demande s’amplifiera ».

À lire aussi :  Voici les nouvelles conditions d'entrée en Suisse

A noter qu'uniquement 8 000 passagers sont prévus pour cette première journée d’exploitation, soit moins de 10% du trafic habituel de 90 000 passagers en moyenne. Environ 70 vols sont prévus ce vendredi, contre une moyenne de 600 en temps normal. La réouverture des frontières internationale permettra à l’aéroport de reprendre son rythme habituel.

Lire aussi : Algérie : Ce que l’on sait sur la décision de la réouverture des frontières