Les Algériens seront autorisés à entrer dans l’espace Schengen à partir du 1er juillet 2020. L’Algérie et treize autres pays hors UE, dits Covid-19 free, figurent sur la liste des pays dont les ressortissants peuvent voyager sur le territoire européen à partir du mois prochain. Selon une liste pas encore finalisée, révélée ce samedi 27 juin par l’AFP, les ressortissants de ces 15 pays hors de la zone Europe seront admis selon un protocole sanitaire propre au pays d’accueil.

L’Algérie et d’autres pays dits Covid-19 free et ceux qui ont pu contrôler le coronavirus figurent sur cette liste de l’Union européenne qui sera officialisée ce soir. Cela signifie que dès le rétablissement des liaisons aériennes avec la France et d’autres pays européens, les Algériens pourront s’y rendre dans le respect du protocole des pays où ils vont séjourner. A titre d'exemple, en France, une quatorzième volontaire a été mise en place à l’intention des passagers de l’étranger.

Les Algériens désireux se rendre en Europe, une fois les frontières algériennes ouvertes, devraient disposer d’un billet d’avion et d’un visa Schengen. Exception faite des vols de rapatriement qui concernent, notamment, les ressortissants français bloqués en Algérie. Il s’agit des Français de passage en Algérie, des ressortissants franco-algériens et des Algériens possédant un titre de séjour en France en cours de validité. Les titulaires de visa Schengen pourraient être concernés par les vols déployés par Air France à partir des aéroports algériens.

La liste comprend la Tunisie et le Maroc mais pas les Etats-Unis

La liste des pays qui comprend l’Algérie, le Maroc et la Tunisie a été déterminée en fonction du taux d'infection et de la crédibilité des données épidémiologiques, entre autres critères, et la liste sera mise à jour toutes les deux semaines.

Il ne s'agit pas d'une liste finale. Elle doit être formalisée par les gouvernements des Etats membres, alors que les responsables de l'UE "ne s'attendent pas à ce que la liste change".

L'Union européenne (UE) prévoit d'interdire l'entrée aux voyageurs en provenance des Etats-Unis et d'autres pays où l'épidémie de Covid-19 n'a pas été efficacement contrôlée, alors que le bloc des 27 rouvrira ses frontières pour une quinzaine de pays seulement. Après plusieurs séances de négociation ces dernières semaines, les hauts diplomates de l'UE à Bruxelles ont établi une liste de pays sûrs, d'où les voyageurs peuvent entrer dans l’espace Schengen.

Lire aussi : La France annonce la date de réouverture de ses frontières extérieures Schengen