Les Algériens résidant à l’étranger auront droit à un nouveau quota de 2 000 logements LPP (logement public promotionnel) en Algérie. Ces logements sont destinés aux acquéreurs non-résidents d'Algérie qui ne possèdent pas un bien à usage d'habitation sur le territoire national. Plusieurs rencontres entre des membres de la diaspora et des représentants du ministère de l’Habitat ont été tenues à ce sujet.  

La formule LPP pour les Algériens résidant à l’étranger sera relancée cette année. Ce programme concernera 2 000 logements répartis sur plusieurs wilayas du pays. Concernant les conditions d’acquisition d'un logement LPP pour les membres de la diaspora algérienne à l’étranger, l’accès est consenti « à tout postulant ne possédant pas ou n’ayant pas possédé en toute propriété, ni lui ni son conjoint, un bien à usage d’habitation ou un lot de terrain à bâtir », en Algérie.

L’inscription préliminaire du demandeur doit s'effectuer en ligne. A l'issue de l'inscription, un récépissé de dépôt lui sera délivré avec un numéro d'enregistrement et un mot de passe pour le suivi et l'aboutissement de sa demande.

Le postulant devra, ensuite, constituer un dossier comprenant une demande d'achat de logement, une copie de la pièce d'identité nationale, un certificat de résidence à l'étranger et une déclaration sur l'honneur signée par le demandeur et légalisée au niveau du consulat du pays de résidence, attestant qu'il n'a pas bénéficié, ni lui ni son conjoint, d'un logement public, d'un lot de terrain ou d'une aide financière de l'Etat pour l'acquisition d'un logement ou dans le cadre de l'auto-construction d'un logement.

À lire aussi :  Internet et téléphonie en Algérie : Voici les chiffres

Le dossier de demande d'acquisition d'un logement promotionnel public devra être transmis par le postulant à l'Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI). Les Algériens résidant à l’étranger devront payer leur logement LPP en devise. L’objectif étant, notamment, d’attirer une partie des fonds en devise de la communauté nationale à l’étranger.

Pour rappel, ce programme de logement destiné aux membres de la diaspora algérienne a été lancé pour la première fois en 2017. Le Premier ministre de l’époque, Ahmed Ouayhia, avait rencontré des membres de la diaspora algérienne à Paris, où il leur a annoncé plusieurs mesures en leur faveur, parmi lesquelles la possibilité, donc, d’acheter des logements LPP en Algérie.

Lire aussi : L’Algérie fait appel à 25 000 experts de la diaspora