Le coronavirus continue sa propagation dans la wilaya de Bejaïa, en Kabylie. En effet, plusieurs responsables, dont de hauts cadres de la wilaya, ont été contaminés. 

En effet, de nombreux responsables du cabinet du wali, ainsi que des responsables de la direction du logement et celle de l'urbanisme ont été testés positifs au coronavirus. Une source dans l'administration a confirmé au quotidien El Watan que toutes les personnes infectées étaient « en confinement ». Cette situation, qui dure depuis quelques jours, a installé un climat de panique et a incité les directeurs de l’exécutif à faire des tests de dépistage.

Selon la même source, un élu de l'APW est admis à l'hôpital d'Amizour et attend toujours les résultats des prélèvements. Le président de l'APC d'Ighil Ali a également été hospitalisé, à l'hôpital d'Akbou. Il s'est avéré plus tard que les résultats des prélèvements effectués sont négatifs.

La négligence, source de la résurgence des contaminations

Selon le quotidien El Watan, une réunion de travail organisée à Kherrata est la cause de cette vague de contaminations au sein de l'exécutif de la wilaya de Bejaïa. Il faut rappeler que la commune de Kherrata est limitrophe de la wilaya de Sétif où le virus se propage à grande échelle.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Pour de nombreux observateurs, c'est la négligence des mesures préventives qui a conduit à cette vague de contaminations. A Bejaïa, comme partout ailleurs, des relâchements sont constatés. Beaucoup de personnes, encouragées par le laxisme des autorités, ne respectent pas les gestes barrières et le port du masque.

Lire aussi : Des scientifiques auraient identifié le point faible du coronavirus