Alors que les Algériens font partie des ressortissants étrangers qui pourront voyager en Europe suite à la décision de l’Union européenne de rouvrir ses frontières extérieures, à partir du 1er juillet, il est très probable que cette décision soit remise en cause. En effet, bien que l’Algérie fait partie des pays pour lesquels les frontières de l’Europe seront ouvertes, elle ne répond pas à certaines exigences de l'Union européenne.

Ainsi afin de rouvrir ses frontières, l'Union européenne a mis en place certaines exigences auxquelles doivent répondre les pays sélectionnés. Ces pays devront répondre à des critères épidémiologiques clairs et stricts. Ils doivent être dans une situation épidémiologique semblable ou meilleure que celle de l’Europe. L'Union européenne a fixé la barre à un taux de nouveaux cas de Covid-19 inférieur ou égale sur les 14 derniers jours à 16 pour 100 000 habitants.

Cependant, la situation épidémiologique en Algérie se détériore de plus en plus. Le pays connait une nouvelle hausse de cas positifs ces derniers jours. L’Algérie ne répond donc pas à ce critère épidémiologique qui est une condition pour pouvoir voyager en Europe.

L’Europe va appliquer la réciprocité

Par ailleurs, l'ouverture des frontières européennes est conditionnée par la réciprocité avec les pays qui seront autorisés à voyager en Europe. Or, l’Algérie qui maintient ses frontières fermées pour tous les pays étrangers se retrouve ainsi de fait exclue des mesures d'ouverture des frontières de l’Europe.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Les Algériens seront donc obligés de patienter avant de pouvoir voyager à l’étranger. Une situation qui devient de plus en plus difficile surtout pour les familles séparées depuis la fermeture des frontières et les opérateurs économiques dont l'activité dépend des voyages à l'étranger. Il faut aussi signaler la forte communauté algérienne résidant en France qui vient chaque été passer les vacances au bled.

Lire aussi : La France annonce la date de réouverture de ses frontières extérieures Schengen