Une femme a tenté de se suicider, ce mardi 7 juillet, dans le bureau du wali de Tizi Ouzou, en Kabylie. Venue réclamer un logement, la femme s'est coupé les veines à l'aide d'un tesson de verre. C'est ce qu'indiquent des sources concordantes, affirmant que la victime a été transférée d'urgence à l'hôpital de la ville. 

Fait pour le moins insolite. Ce mardi, dans la wilaya de Tizi Ouzou, une femme reçue par le wali, dans le cadre des réceptions hebdomadaires, s'est taillé les veines. Selon des sources concordantes, la femme est venue demander un logement. Pour défendre sa cause et probablement au bout du désespoir, elle a brandi la menace du suicide.

Joignant l'acte à la parole, elle a cassé une bouteille en verre posée sur le bureau du wali et a porté un fragment sur son cou menaçant de se trancher la gorge, avant de le porter, finalement, sur son poignet et se tailler les veines.

Sans l'intervention des présents, appelés à la rescousse par le wali, ce geste aurait été fatal pour cette femme, qui a été transportée d'urgence vers l'hôpital de la ville.

La crise du logement encore et toujours

Il faut dire que ce n'est pas la première fois que la cité administrative de la wilaya de Tizi Ouzou connaît ce genre d'incident. A l'approche d'une quelconque distribution de logements dans la wilaya, certains demandeurs  recourent à la menace du suicide, pour inciter les services concernés à prioriser leur dossier.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Il est aussi arrivé que des demandeurs menacent d'un suicide collectif. Certains ont escaladé le mur du siège de la wilaya et ont menacé de se jeter dans le vide.

Un phénomène qui ne peut qu'interpeller sur la crise du logement qui secoue la wilaya de Tizi Ouzou depuis quelques années. Une crise qui ne se résorbe pas, malgré les nombreux quotas de logements distribués.

Lire aussi : Algérie : Un père de famille tente de s’immoler par le feu à Oran