Les prix du pétrole continuent, ce jeudi 9 juillet, leur progression entamée depuis une semaine. Vers 9 heures, les cours du baril du Brent (référence pour le pétrole algérien) ont dépassé les 43 dollars. 

En effet, soutenu par la consommation américaine, le marché pétrolier poursuit sa progression amorcée depuis quelques jours. Le prix du Brent est passé, ce jeudi, à 43.29 dollars le baril. Cependant, il connaît une légère baisse de 0.23% comparativement à la clôture de mercredi (43,97 dollars le baril).

Par ailleurs, le brut américain WTI (West Texas Intermediate) a dépassé, à la même heure, la barre des 40 dollars. Il est affiché à 40.90 dollars le baril, après une régression de 0.12% à la clôture de la session précédente. Soit une hausse de 0,28 dollars.

Rappelons que l’American Petroleum Institute (API) avait indiqué, à la fin du mois de juin, que les stocks du brut et d’essence aux États-Unis avaient connu une baisse drastique. Une chute qui avait dépassé toutes les prévisions annoncées au cours des dernières semaines, avait précisé l'API.

Ainsi, les prix du baril de pétrole ont repris leur tendance haussière après une chute des cours qui intervient dans un contexte marqué par la crainte d’une deuxième vague de la pandémie, compte tenu de la hausse du nombre des contaminations dans le monde. Avec un marché inondé de pétrole à cause d'un ralentissement économique inédit, né de la crise du coronavirus, les cours du baril avaient plongé à leur plus bas niveau depuis 1999.

À lire aussi :  Espagne : Le tourisme et l'industrie de la céramique lourdement impactés par la perte du marché algérien

Lire aussi : Quelle stratégie pour l’Algérie face à l’effondrement du prix du pétrole ?