Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Ibrahim Boumzar, s'est exprimé sur la crise de liquidités que traverse Algérie Poste. Il a réfuté sur les ondes de la Radio nationale Chaîne 1, ce mercredi 15 juillet, l’existence de cette crise, assurant que les centres postaux répartis sur les différentes régions du pays disposent de la liquidité nécessaire pour satisfaire leurs clients.

Ibrahim Boumzar a expliqué que le problème des perturbations que connaît la poste était dû à cette conjoncture marquée par la crise sanitaire. Il indique qu"il y a trois millions de retraités qui font la queue pour retirer leurs pensions, ce qui complique l’opération". Le ministre estime qu'il est déraisonnable que tous les retraités retirent leur argent le même jour. Il révèle que "374 milliards ont été retirés dans différentes agences d'Algérie Poste et que plus de 84 000 opérations de retrait avaient été enregistrées au cours des six premiers mois de cette année".

Algérie Poste avait suspendu les opérations de retrait pour les personnes morales

Ces déclarations du ministre sont toutefois démenties par la dernière décision d’Algérie Poste de suspendre les opérations de retrait pour les personnes morales titulaires de comptes courants postaux (CCP). Une démarche expliquée par la volonté de faciliter aux citoyens le retrait en espèces de leurs salaires, allocations et pensions de retraite. Une explication qui cache mal le manque de liquidité dans l’institution postale.

À lire aussi :  Un Algérien de 15 ans, qui s’occupe de sa mère malade, va rejoindre une grande école en Angleterre

Algérie Poste avait affirme que "la disponibilité des liquidités dans tous les bureaux de poste est garantie par notamment l’installation d’une cellule chargée du suivi quotidien de la disponibilité des fonds au niveau des bureaux de poste, composée des représentants du secteur de la poste et des télécommunications et de la Banque d’Algérie".

Cette affirmation est démentie par les queues interminables devant les bureaux de poste et par les plaintes des usagers qui affirment qu’Algérie poste ne répond pas toujours favorable à leurs demandes de retrait à cause du manque de liquidité.

Lire aussi : Crise de liquidité : Algérie Poste suspend le retrait des fonds pour les personnes morales