Un Algérien emprisonné aux USA depuis 34 ans lance un appel de détresse

Djoudi Djaâdi, 65 ans et incarcéré depuis 34 ans dans une prison au Maryland, aux Etats-Unis, lance un appel de détresse aux autorités algériennes. Le ressortissant algérien, condamné pour tentative de meurtre sur son ex-femme, espère l'aide des dirigeants algériens pour sortir de prison. 

L'histoire remonte à 1986, lorsque la justice américaine a condamné Djoudi Djaâdi à perpétuité pour "tentative d'homicide" sur son épouse américaine. Le mari soupçonnait sa femme d'adultère. Pris de colère, il lui tire dessus et la blesse. La justice américaine prononce à son encontre l'emprisonnement à vie. Admise à l'hôpital, son ex-femme n'y passera qu'une nuit. Elle mourra en 2017, d'un cancer des poumons.

Durant toutes ces années, Djoudi Djaâdi n'a cessé de contacter le consulat et l'Ambassade d'Algérie aux Etats-Unis, mais en vain. Des Algériens résidant dans ce pays ont collecté de l'argent et lui ont payé des avocats pour obtenir sa libération, sans résultat. “Je suis abandonné ici depuis 34 ans. Je ne sais pas quand je vais quitter cette prison !”, a-t-il confié au quotidien Liberté.

Société À Rouen, une soirée « les étrangers dehors » suscite la polémique

La justice américaine accepte sa libération, mais le gouverneur du Maryland refuse

En 2018, la justice américaine a accepté la libération de Djoudi Djaâdi, mais le gouverneur de l'Etat du Maryland "a refusé de signer pour des considérations électoralistes". Ainsi, son dernier espoir reste les autorités algériennes. Le détenu algérien souhaite une intervention du ministère des Affaires étrangères. “Tout le monde à l’ambassade d’Algérie à Washington est au courant de l’affaire", avoue un diplomate au même quotidien. Djoudi Djaâdi est convaincu que l'ambassade peut jouer un rôle pour le sortir de cette situation.

Il est important de noter qu'en 2017, Djoudi Djaâdi avait lancé un premier appel de détresse sur les colonnes du quotidien El Watan. Il avait appelé les services consulaires à intervenir pour l'aider à sortir de prison et retrouver sa famille en Algérie.

Lire aussi : Un Algérien condamné en France pour menaces de mort contre sa femme


Vous aimez cet article ? Partagez !