La France a levé les restrictions concernant les déplacements à l’intérieur de l’espace Schengen depuis une vingtaine de jours.  L’Union européenne a rouvert ses frontières aux ressortissants de quelques pays non-membres. Quelles seront les conditions pour le retour au pays, pour les ressortissants français ayant voyagé en dehors de l’espace Schengen, s'est interrogé le média français Démarches Administratives ce mercredi 22 juillet.

Selon la même source, la question de « la quatorzaine » a été soulevée, concernant les conditions du retour en France. En effet, nombreux sont les Français qui ont choisi de voyager à l’étranger pour les vacances de l’été. Un choix qui ne sera pas sans répercussion, et ce, dès leur retour en France. Ainsi, les ressortissants français ayant effectué des voyages en dehors de l’Union européenne seront tenus d’observer une quatorzaine obligatoire pour certains, et volontaire pour d’autres.

Vers une quatorzaine obligatoire pour les personnes symptomatiques

Chaque personne qui présente des symptômes liés au coronavirus, sera tenue d’effectuer une quatorzaine obligatoire, et ce, dès son arrivée en France. La personne concernée pourra choisir le lieu où sera effectuée la quatorzaine. Ainsi, l’isolement peut se faire à l’intérieur du domicile de la personne, ou dans un établissement adapté aux consignes sanitaires. En outre, une quatorzaine volontaire peut être effectuée par les personnes en provenance de pays non-membres de l’espace Schengen par mesure de prévention.

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

Par ailleurs, la réglementation dépendra du pays de provenance des ressortissants français. Ainsi, lors du retour en France, la situation ne sera pas la même en fonction du pays visité. Les personnes qui auront passé leurs vacances d’été dans les pays membres de l’Union européenne n’auront aucune restriction en dehors de leur état de santé. Cependant, pour les personnes ayant voyagé en dehors de l’UE, la liste des pays est renouvelée tous les quinze jours.

Le Conseil de l’UE renouvelle la liste des pays tous les quinze jours

En effet, le Conseil de l’Union européenne a établi la première liste le 1er juillet. Cette liste a été renouvelée le 16 de ce mois. L’union européenne a mis à jour la liste des pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer dans l’espace Schengen. Parmi ces pays figurent l’Algérie, le Maroc, la Géorgie, le Rwanda, la Tunisie, la Chine, la Corée du Sud, le Japon, la Thaïlande, le Canada, l’Uruguay, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Lire aussi : Des Algériens demandent une dérogation pour voyager à l’étranger