La compagnie aérienne Air Algérie poursuit son programme de rapatriement des Algériens bloqués à l'étranger. De nombreuses liaisons vers plusieurs villes sont au programme pour les trois jours à venir. La plupart de ces vols spéciaux seront évidemment opérés à partir des villes françaises où se trouve un grand nombre de ressortissants algériens.

Pour cette journée de mardi 28 juillet, Air Algérie a de nouveau programmé de nombreux vols en provenance de trois pays européens. Il s'agit de la France, de l'Ukraine et du Royaume-Uni.

Pour la France, les vols concerneront les villes de Paris, Montpellier et Lyon. En outre, le vol DAH 3410 d'Air Algérie vers Londres est en cours. Il devait atterrir vers 14 heures en Grande-Bretagne, avant de faire son retour en Algérie avec, à bord, des centaines d'Algériens bloqués dans ce pays. Par ailleurs, un autre avion d'Air Algérie (le vol AH 3411) a atterri à Kiev, en Ukraine, afin de rapatrier les Algériens, dont la plupart sont des étudiants, bloqués dans ce pays.

La Russie, les USA, le Qatar et la France au programme d'Air Algérie

L’opération de rapatriement des ressortissants algériens se poursuivra au 30 juillet. Plusieurs citoyens bloqués et inscrits sur la plateforme numérique seront rapatriés. Pour cela, la compagnie aérienne Air Algérie va opérer plusieurs vols spéciaux. Pour la journée de mercredi 29 juillet, l’opération va concerner les Algériens bloqués en Russie (Moscou) et en France (Marseille et Lyon). Le programme de jeudi 30 juillet concernera deux vols à partir de Doha, au Qatar, et de Washington, aux Etats-Unis.

Notons, enfin, que d'autres vols pourraient être ajoutés. C'est ce qu'a, d'ailleurs, laissé entendre une source de la compagnie aérienne Air Algérie au journal francophone Liberté : « La liste des vols évolue au fur et à mesure. La compagnie ne fait que transporter et ne s’occupe guère du rapatriement, dont la tâche est dévolue aux ministères des Affaires étrangères et de l’Intérieur, ainsi qu’à une commission auprès du Premier ministère ».

Lire également : Rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger : Le point sur l’opération