Toute personne arrivant en France en provenance d'Algérie sera soumise à un contrôle sanitaire obligatoire, à partir du début du mois d'août. C'est ce qu'a révélé ce mercredi 29 juillet le consulat général de France à Alger via son site web officiel. Cette nouvelle mesure concernera tous les passagers âgés de onze et plus.

« À compter du 1er août 2020, toute personne arrivant en France en provenance d’Algérie devra se soumettre à un contrôle sanitaire », a indiqué le consulat de France en Algérie. Ce dernier précise que « tous les passagers de plus de onze ans devront présenter un test ».

En outre, le représentant diplomatique a souligné que tout passager présentant un test PCR négatif réalisé moins de 72h avant le vol pourra « poursuivre son parcours passager et quitter l’aérogare ». Néanmoins, « si le passager ne dispose pas d’un test PCR négatif réalisé moins de 72h avant le vol, il est invité à se soumettre sur place à un dépistage et laisse ses coordonnées afin de pouvoir être contacté en cas de résultat positif par les autorités sanitaires, qui lui indiqueront la procédure à suivre », fait savoir la même source.

La France classe l’Algérie dans sa liste rouge

Par ailleurs, le consulat général de France en Algérie prévient que « si le passager refuse de se soumettre au dépistage, le dispositif sanitaire demande qu’un arrêté préfectoral de placement en quarantaine soit établi ».

Pour rappel, le Premier ministre français, Jean Castex a révélé, le vendredi 24 juillet, que la France allait imposer des tests de dépistage du coronavirus à tous les voyageurs en provenance des pays classés « rouge ». La liste comprend seize pays à risque. Il s'agit de l'Algérie, des Emirats arabes unis, des États-Unis, du Bahreïn, du Panama, de l’Afrique du Sud, du Koweït, du Qatar, d'Israël, du Brésil, du Pérou, de la Serbie, de la Turquie, de Madagascar, de l’Inde et d'Oman.

Lire également : Vols Algérie – France : Le programme d’ASL Airlines prolongé jusqu’au 15 août