La dépouille mortelle du jeune Algérien Kadri Abderrahmane Ridha, dit Akram, décédé à Anvers (Belgique) le 19 juillet 2020, lors d'une arrestation musclée, arrivera en Algérie ce mercredi 29 juillet, selon le porte-parole du ministère des Affaires étrangères (MAE), Abdelaziz Benali Cherif.

Ainsi, le jeune Algérien sera inhumé parmi les siens. Il a perdu la vie après une interpellation musclée par la police belge. Une intervention brutale de la police le 19 juillet, dans la ville d’Anvers, au nord de la Belgique qui a soulevé le l'indignation des Algériens établis en Belgique. La vidéo de son interpellation violente dans le quartier “de la gare”, a suscité de nombreuses réactions. Les images montrent comment les policiers ont fait usage de la violence pour immobiliser Akram. L’homme a été ensuite emmené à l’hôpital dans un état critique. Il est mort plus tard dans la soirée.

Réaction des autorités algériennes

Cette mort a fait réagir les autorités algériennes. Dans un communiqué rendu public, le ministre algérien des affaires étrangères a indiqué que l’Etat algérien suivait de près ce dossier et veillerait à ce que toute la lumière soit faite sur ce décès. “Le dossier de la mort du ressortissant algérien Kadri Abderrahmane Ridha, dit Akram, à Anvers en Belgique, en date du 19 juillet 2020, dans des conditions qui restent à élucider et qui a suscité l’émotion et la compassion des Algériens aussi bien en Algérie qu’à l’étranger, est suivi à l’évidence de près par les hautes autorités dans notre pays”, écrit le ministère dans son communiqué.

Le ministère des Affaires étrangères a ajouté que “Notre Ambassade ainsi que notre Consulat Général à Bruxelles sont instruits à l’effet d’apporter toute l’aide et l’assistance nécessaires à la famille du défunt et de l’accompagner dans cette dure épreuve”. Il a assuré que “l’Algérie exige et veille à ce que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que toutes les zones d’ombre soient levées”.

Lire aussi : La vidéo d’un Algérien décédé suite à son arrestation brutale par la police provoque un tollé en Belgique