Les feux de forêt continuent de faire des ravages en Kabylie. Ils ont fait leur première victime dans le village Hendou, dans la commune de Azazga. Il s' agit d'un père de famille mort dans la soirée du 5 août en essayant d’éteindre le feu qui s'approchait de son étable.

Djamel Selloum a perdu la vie étouffé par la fumée d'un feu de forêt qui se dirigeait vers son étable. Il essayait de l'éteindre pour sauver son bétail. Le feu s'est déclaré vers midi sur une crête qui surplombe le village Hendou, dans la commune d'Azazga, wilaya de Tizi Ouzou. La victime s'est dirigé avec un groupe de jeunes sur les lieux pour éteindre le feu qui menaçait son étable. Étouffé par la fumée dense, le défunt a été évacué à l’hôpital de la commune où il a rendu l’âme.

Ainsi, il ne passe pas un jour sans qu'un feu se déclare en Kabylie, détruisant le couvert végétal, les maquis, la broussaille ainsi que les arbres fruitiers. Cette année, en plus d’énormes dégâts matériels qui ont été enregistrés, il est déploré une première victime de ces incendies.

Énormes dégâts dans la wilaya de Tizi Ouzou

Selon le chef de service de la division de la protection de la faune et de la flore de la conservation des forêts de la wilaya de Tizi Ouzou, les feux de forêt ont ravagé 2 618 hectares depuis le mois de juin. La wilaya a connu plus de 180 feux de forêt, ces deux derniers mois.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Les flammes ont ravagé des centaines d’hectares de forêts dans plusieurs communes de la wilaya, notamment Ouadhias, Iferhounen, Ouacif, Ifigha, At Bu Youcef, Yakouren, At Idjer, At Aïssa Mimoun, At Boumahdi, At Chaffa, At Yahia Moussa, Bouzeguen, Illilten, At Aggouacha, Azazga ainsi que Aïn El Hammam.

Lire aussi : Kabylie : Plus de 2 500 hectares partis en fumée depuis le mois de juin à Tizi Ouzou