Un individu recherché par Interpol a été arrêté au cours de la semaine écoulée en Algérie. Âgé d'une trentaine d'années, il a été appréhendé au niveau de la localité de Maghnia, dans la wilaya de Tlemcen, où il résidait. C'est ce que rapportent des sources concordantes vendredi 7 août 2020.

Les éléments de la sûreté de daïra de Maghnia, dans la wilaya de Tlemcen ont mis la main, la semaine dernière sur un individu activement recherché par Interpol. Il s'agit d'un trentenaire qui habitait dans la même localité, rapportent des sources sécuritaires vendredi 7 août 2020.

Le présumé criminel est poursuivi pour plusieurs chefs d'inculpation, notent les mêmes sources, citant "la constitution d'un groupe de malfaiteur", "le vol et l'extorsion de fond" ainsi que "l'agression sexuelle sous la menace d'armes". Les sources ne donnent pas de détails sur les crimes retenus contre cet individu.

Le second algérien recherché par Interpol arrêté en Algérie en l'espace d'un mois

Ce n'est pas la première fois qu'un malfaiteur objet de recherche internationale soit appréhendé en Algérie. En juillet, un Algérien recherché en France pour meurtre a été arrêté dans la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie. Il faisait partie du groupe auteur du braquage avorté de la Banque de développement local (BDL) de Azazga.
Il faisait objet d'un mandat d’arrêt pour un meurtre qu’il aurait perpétré à Avion, une commune du département du Pas-de-Calais, au nord de la France. Les faits de cette affaire remontent au 23 août 2019.
Le mis en cause aurait tué avec une arme à feu un dénommé Youssef Aït Oumghar. Un différend familial serait à l’origine de ce crime. La situation a, d’ailleurs, failli dégénérer au niveau du quartier, rapportait alors la presse locale.