Le futur-nouveau stade de Tizi Ouzou, en Kabylie, portera le nom du défunt chanteur Matoub Lounes. Une source officieuse a annoncé la nouvelle, comme étant officielle, il y a quelques jours. Elle a été d'ailleurs relayée et largement partagée sur les réseaux sociaux. Les autorités n'ont pas jugé utile de réagir, entretenant ainsi le suspens. Qu'en est-il donc réellement ?

La polémique concernant la baptisation du stade de 50 000 places de Tizi Ouzou refait surface. Il faut dire que la question a toujours fait rage, pratiquement depuis le lancement du projet.

Plusieurs noms ont été avancés pour cette infrastructure sportive. Celui du chantre de la chanson kabyle et non moins militant de la cause amazighe et fervent supporter de la Jeunesse Sportive de Kabylie, feu Matoub Lounes revenait avec instance.

Mardi 4 août 2020, un des membres de la famille du défunt a annoncé sur sa page Facebook que le stade de Tizi Ouzou serait baptisé "officiellement" au nom du rebelle.

"Rien n'est encore officiel"

La nouvelle qui a été largement relayée ensuite sur les réseau sociaux, a été accueillie avec une très grande joie par les supporteurs de la JSK notamment. Ces derniers doivent cependant déchanter en apprenant que rien n'est encore officiel. C'est du moins ce que soutient un des actionnaires du club phare de la Kabylie. Rachid Kara a en effet affirmé à la chaîne Berbère télévision mercredi 5 août que la JSK n'a effectivement rien reçu dans ce sens.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

"Pour le moment au niveau de la direction du club, on n'a rien reçu d'officiel" a-t-il dit en effet. Rachid Kara a néanmoins précisé que la JSK et lui personnellement étaient pour que le nouveau stade porte le nom de Matoub Lounes.

Matoub, un nom qui fait l'unanimité

"Notre souhait à la JSK, qui est également le souhait des fans du club, c'est que le stade sera baptisé au nom de Matoub Lounes qui était un fervent supporteur du club. Matoub a toujours accompagné la JSK et a beaucoup donné pour la Kabylie. Sincèrement, j'espère bien que le stade portera son nom", a-t-il déclaré.

A vrai dire, le nom du rebelle semble faire l'unanimité en Kabylie. Certains sources proches du dossier affirment d'ailleurs que ce n'est plus qu'une question de temps pour que cela soit annoncé officiellement. "On ne peut pas baptiser une structure qui n'a pas encore vu le jour", affirme-t-on avec une certaine ironie.

Lire aussi : Kabylie : Enfin le bout du tunnel pour le nouveau stade de Tizi Ouzou ?