De nombreux ressortissants français sont rentrés en France, leur pays natal, et ce, depuis le début des opérations de rapatriement lancées par le gouvernement. Des rapatriements que certains ressortissants disent vivre comme des déchirements. En effet, c’est le cas d’une dénommée, Sophie, mère de deux enfants. Celle-ci fait face à un dilemme déchirant, celui de repartir en France pour le bien de ses enfants, où de rester en Algérie auprès de son époux, indique le média français Le Point.

Selon la même source, prise dans un dilemme, Sophie, âgée de 40 ans, et maman de deux enfants, n’arrive pas à trancher. Doit-elle repartir en France afin de permettre à ses enfants d’avoir accès aux loisirs et à des vacances, ou rester en Algérie aux côtés de son époux qui travaille dans une multinationale à Alger ?

La Française a déclaré que « le plus dur, c’est de ne pas savoir quand on va revenir » en Algérie. Ainsi, à l’instar de Sophie, depuis le lancement des opérations de rapatriement, de nombreuses familles françaises établies en Algérie sont reparties en France. Des rapatriements que certains vivent mal.

Sophie fait face à un choix terrible

Pour Sophie, il n'était pas aisé de prendre une décision. Un choix terrible ; voir ses enfants enfermés sans loisirs ou quitter son mari sans savoir quand le revoir. Elle a finalement tranché. Elle quittera la capitale Alger pour rentrer en France accompagnée de ses deux enfants.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Par ailleurs, la famille française dit vivre en Algérie depuis près de quatre années. La maman de deux enfants a expliqué que « c’est un déchirement, mais l’enfermement avec des enfants, sans loisirs et sans occupation pour eux, c’est violent ».

A noter que, selon l’ambassade de France à Alger, près de 40 000 personnes ont pu rentrer en France à partir de l’Algérie et ce, depuis la fermeture des frontières. Ainsi, l’ambassade de France à Alger a expliqué que « malgré la fermeture des frontières algériennes, le dispositif de vols spéciaux est prolongé afin de permettre aux Français et résidents qui le souhaitent, de rejoindre  la France ».

Lire aussi : L’Algérie annonce de nouveaux vols de rapatriement pour le mois d’août