Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a reçu l'ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Igor Beliaev. Lors de cette rencontre, les deux parties ont évoqué le vaccin anti-coronavirus développé par les scientifiques russes. C'est ce qu'a annoncé, ce mercredi 12 août, un communiqué du ministère de la Santé. 

En effet, le ministre de la Santé a accordé une audience à l'ambassadeur russe en Algérie, a indiqué un communiqué du ministère. Lors de cette rencontre, dont la date n'a pas été communiquée, les deux parties ont évoqué « l'état de disponibilité du vaccin au niveau des laboratoires russes ». Selon le même communiqué, l'ambassadeur russe a fait savoir que le vaccin serait disponible sur le marché international « fin 2020, voire début 2021 ».

Le ministre de la Santé a rappelé, par ailleurs, les instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour que l'Algérie soit parmi les premiers pays à acquérir le vaccin. Il importe de souligner que la rencontre s'est tenue en présence du ministre délégué chargé de la Réforme hospitalière, le Pr Ismaïl Mesbah, et du directeur de l'Institut Pasteur-Algérie, Fawzi Derrar.

Rappelons que le président russe, Vladimir Poutine, avait annoncé, mardi 11 août, que la Russie était le premier pays à approuver un vaccin contre le coronavirus. Le président russe a assuré que le vaccin était suffisamment efficace et qu'il offrait une immunité stable. Cependant, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'est montrée peu enthousiaste à cette l'annonce.

À lire aussi :  Voici le nombre d'étudiants algériens inscrits en France cette année

Lire aussi : Le vaccin contre la Covid-19 ne sera pas expérimenté sur les Algériens