Lezghad Chiaba, chef du service du patrimoine culturel à la direction de la culture de la wilaya de Mila, a annoncé la découverte de ruines romaines à la suite du séisme qui a frappé la région, vendredi 7 août. En effet, les secousses telluriques ont fait émerger des ruines datant de l'époque romaine. 

Selon la même source, il s'agit d'une ferme romaine qui s'étend sur un vaste terrain, dans le prolongement du vieux Mila. Ce sont donc les dégâts causés par le séisme de vendredi qui ont laissé réapparaître cette ferme ancienne, ensevelie plusieurs siècles durant. L'on y trouve, notamment, des pierres taillées de divers volumes, des tuiles, un bassin en pierre, des murs de constructions et des colonnes de forme cylindrique.

Le même responsable a affirmé que les autorités locales avaient adressé une demande au ministère de la Culture pour l'envoi d'une équipe d'archéologues sur place. Il a révélé, par ailleurs, que la direction de la culture poursuivait les inspections des divers sites archéologiques dans les régions touchées par le séisme. A noter que les ruines découvertes sont localisées dans la cité El Amel de la ville de Mila.

Il importe de rappeler que la wilaya de Mila, dans l’est de l’Algérie, vit depuis vendredi 7 août au rythme des secousses telluriques. Il s’agit, selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG), de répliques, conséquence du puissant séisme enregistré vendredi. Contrairement au séisme, les répliques  n’ont pas causé de dégâts, selon des sources locales, même si elles sont accompagnées d'un vent de panique chez la population locale.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Lire aussi : Algérie : Tremblement de terre de magnitude 4,5