Une station-service sise sur l'autoroute est-ouest, à hauteur de la localité de Lakhdaria, dans la wilaya de Bouira, en Kabylie, fait l'objet d'une campagne de boycott sur les réseaux sociaux. Ses instigateurs estiment que les gérants de cette station doivent être punis pour les prix, jugés "excessifs", pratiqués par cet établissement. 

"Nous appelons nos concitoyens à ne plus acheter quoi que ce soit chez les différents magasins situés au niveau de la station-service de Lakhdaria pour les prix excessivement chers qu'ils pratiquent", peut-on lire sur l'appel partagé sur les réseaux sociaux. Pour les initiateurs de cette campagne, il s'agit de dénoncer purement et simplement "le vol" des usagers de l'autoroute est-ouest. 

Ce n'est pourtant pas l'avis de certains clients questionnés par le journal arabophone Ennahar. Ces derniers assurent unanimement que les tarifs sont raisonnables et ne diffèrent pas trop de ceux affichés par les autres stations qui longent l'autoroute. Un avis partagé d'ailleurs par le représentant de l'Organisation nationale pour la protection du consommateur à Bouira.

Une campagne douteuse ?

En effet, le président du bureau local de ladite association, Abdenour Madkour, cité par le même média dans son édition du 17 août, estime que les prix sont les mêmes que ceux pratiqués au niveau des différentes stations-services sises sur l'autoroute est-ouest, mais aussi sur les côtes et  autres espaces de détente.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

De son côté, le directeur du commerce de la wilaya de Bouira a affirmé à la même source que ses services avaient dépêché sur place des enquêteurs et que ces derniers n'avaient relevé aucune anomalie. Il est à se demander quelles sont les véritables motivations d'une telle campagne.