La compagnie aérienne nationale Air Algérie prépare sa flotte pour la reprise des vols. 32 avions de type Boeing sont concernés par une vaste opération de révision et de maintenance. La compagnie a également lancé un appel d’offres pour la réparation « des modules du moteur CFM 56 installés sur les Boeing 737 NG », a indiqué, lundi 17 août, un communiqué d’Air Algérie.

Le porte-parole de la compagnie, Amine Andaloussi, souligne que l’opération de révision et de réparation sera bientôt entamée au niveau de la division de maintenance et réparation des aéronefs, basée à l’aéroport international d’Alger. Elle concernera 32 avions de type Boeing. Un appel d’offres est lancé pour la réparation « des modules du moteur CFM 56 installés sur les Boeing 737 NG », explique-t-il.

Selon Amine Andaloussi, il s’agit d’un avis d’appel d’offres périodique qui intervient tous les cinq ans. Il a précisé que 32 avions de type Boeing sont concernés par cette opération de maintenance.

Pour rappel, Air Algérie a suspendu ses liaisons aériennes en mars dernier, sur décision des pouvoirs publics. Une mesure parmi d’autres qui a été prise pour endiguer la propagation du Covid-19 en Algérie. Le président-directeur général d’Air Algérie, Bakhouche Alleche, s’est exprimé, samedi, sur la reprise des vols. Il a indiqué que la compagnie se tenait prête à reprendre le service si les hautes autorités du pays le décident.

À lire aussi :  L'immigration tire-t-elle réellement les salaires vers le bas ?

Le responsable fait savoir que sa compagnie veut renouer avec les liaisons aériennes, mais la décision est conditionnée par l’évolution de la crise sanitaire liée au coronavirus. Bakhouche Alleche précise, aussi, que la reprise des liaisons aériennes de la compagnie algérienne Air Algérie est du ressort des pouvoirs publics.

Depuis quelques jours, le déconfinement progressif est enclenché dans le pays. Plusieurs mesures de restriction ont été levées, en attendant d’autres. En plus de l’allègement du confinement, les mosquées, les plages ainsi que d’autres sites de loisir sont autorisés à rouvrir leurs portes au public depuis samedi 15 août. La réouverture des frontières n’est pas encore à l’ordre du jour.