Bonne nouvelle pour les Algériens encore bloqués à l'étranger. Le ministère des Affaires étrangères a annoncé qu'une nouvelle opération de rapatriement des citoyens algériens désirant revenir en Algérie serait bientôt programmée, a rapporté, ce lundi 24 août, la radio nationale via son site officiel. 

L'Algérie va bientôt entamer une nouvelle opération de rapatriement de ses ressortissants toujours coincés à l'étranger. C'est ce qu'a indiqué le ministère des Affaires étrangères à travers un communiqué relayé par la radio algérienne. Sans donner les dates, ni les pays concernés, le MAE indique que cette quatrième et dernière opération de rapatriement des Algériens « va bientôt commencer ».

Dans le même sillage, le département de Sabri Boukadoum a fait savoir que les trois premières opérations du genre, lancées « depuis le 19 mars jusqu'au 18 août 2020 », avaient permis à 29 874 ressortissants algériens bloqués à l’étranger à cause de la crise du coronavirus de revenir en Algérie.

En outre, le même ministère a souligné que la troisième étape de l’opération, qui « s’est déroulée du 4 au 18 août » à travers 26 vols opérés par la compagnie Air Algérie, ainsi qu'à travers les frontières terrestres pour les Algériens bloqués en Tunisie, avait permis à 6 328 ressortissants algériens de rentrer au pays.

À lire aussi :  L'Italie va délivrer près de 70 000 permis de travail pour les étrangers, dont des Algériens

Air Algérie poursuit ses vols spéciaux vers la France

Par ailleurs, la compagnie aérienne locale Air Algérie a annoncé, ce lundi 24 août, la programmation d'un nouveau vol spécial pour mercredi 26 août. Ce dernier aura lieu au départ de l’aéroport international d’Alger vers l'aéroport de Paris Orly, en France. Air Algérie précise, néanmoins, que ce vol concernera uniquement certains passagers. Il s’agit, notamment, des ressortissants étrangers, des résidents et des détenteurs de visa type D pour l’espace Schengen qui sont restés bloqués en Algérie à cause de la pandémie de Covid-19.

Il faut enfin noter que le PDG d’Air Algérie, Bekhouche Allache, a de nouveau affirmé, ce lundi, que « les vols algériens resteront suspendus jusqu’à ce que de nouvelles instructions soient émises par les hautes autorités du pays concernant l’ouverture de l’espace aérien ».

Lire aussi : Algérie : Vers la création d’une nouvelle compagnie aérienne