Les investissements de l’Algérie en « bons du Trésor américain» se sont établis à 680 millions de dollars en juin 2020, selon les données du Trésor américain, rapportées cette semaine par le magazine Forbes. L’Algérie se classe à la 10e place des pays de la région Mena. Elle est dépassée par le Maroc (7e), qui détient 4,1 milliards de dollars en bons du trésor.

L’investissement du Maroc représente 1,7% des investissements des pays de la région MENA et 0,06% des investissements mondiaux. L’Arabie saoudite détient, à elle seule, 50,6% des investissements combinés des pays de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Le royaume wahhabite est le plus grand investisseur de la région, avec 124 milliards de dollars.

L’Algérie détient, jusqu’à juin 2020, 680 millions USD. Elle est 10e devant le Liban qui ferme la marche du podium avec un investissement de deux millions de dollars. Les investissements de 11 pays de la région MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient) en bons du Trésor américain ont atteint la somme de 246,7 milliards de dollars à la fin de juin 2020, soit 3,5% du total des investissements mondiaux.

Avec 124 milliards de dollars, l’Arabie saoudite est à la tête des pays Mena. Suivent le Koweït (44,9 milliards de dollars), l’Irak (31,5 milliards de dollars), les Émirats arabes unis (26,1 milliards de dollars), le Sultanat d’Oman (6,1 milliards de dollars), le Qatar (4,6 milliards de dollars) et le Maroc (4,1 milliards de dollars).

À lire aussi :  Visite du président français Emmanuel Macron en Algérie : au-delà du devoir de mémoire et du gaz (contribution)

L’Égypte occupe la 8e place avec un investissement de 2,2 milliards de dollars. Elle est suivie du Bahreïn (1,3 milliard de dollars) et de l’Algérie (680 millions de dollars). Le Liban ferme la marche du podium avec un investissement de deux millions de dollars.

Les bons du Trésor américain sont des emprunts émis par le Trésor américain. Servant à financer l’économie américaine, ils sont considérés comme des emprunts à risque nul et attirent les investisseurs lors des périodes de stress.