Les services de lutte contre la cybercriminalité de la wilaya de Khenchela, dans l’est de l’Algérie, ont arrêté deux hommes accusés d'intimidations et de chantage contre deux femmes sur le réseau social Facebook, indique le média arabophone Echorouk.

Selon la même source, il s'agit de deux affaires distinctes. La première concerne une femme de 30 ans qu'un jeune, également trentenaire, a prise pour cible lors d'un mariage. Il s'est débrouillé pour la filmer afin de la faire chanter par la suite, en diffusant ses photos sur les réseaux sociaux. La jeune femme a immédiatement porté plainte.

L’enquête menée par les services de lutte contre la cybercriminalité a permis de remonter jusqu’au coupable. Les forces de l’ordre ont donc arrêté le mis en cause et réussi à récupérer quatre vidéos ainsi que deux photos de la victime. Déféré devant la juge, le prévenu a été condamné à une année de prison ferme et une amende de 50 000 dinars, pour « atteinte à la vie privée d'autrui ».

Divulgation de photos intimes

La deuxième affaire concerne une jeune fille âgée d’une vingtaine d’années. Son maître-chanteur n’est autre que son petit-ami. Le coupable a dévoilé une photo intime de sa victime et l'a menacée d'en divulguer d'autres, si elle ne se pliait pas à ses exigences. La jeune femme s’est rapprochée du service de lutte contre cybercriminalité de Khenchela pour intenter une action judiciaire contre son compagnon.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Arrêté par les services de la police, ce dernier a été arrêté et présenté en comparution directe devant le juge qui l'a condamné à la prison ferme.

Lire aussi : Menaces et extorsion contre une fille : Un jeune homme incarcéré à Aïn Defla