Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a donné ce lundi 7 septembre le coup d’envoi des examens du BEM, à Blida. Lors de sa visite, le Premier ministre a fait savoir que la date de la prochaine rentrée scolaire n'avait pas été fixée définitivement.

C'est sur les ondes de la radio de Blida que le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, s’est exprimé sur la rentrée scolaire. Après avoir donné le coup d'envoi des examens du Brevet d'enseignement moyen (BEM), le chef du gouvernement a confié qu'aucune date n'avait encore été retenue de manière définitive pour le lancement de l'année scolaire 2020/2021. Selon le ministre, le gouvernement ne veut pas risquer la vie des élèves en ces temps de pandémie de coronavirus. Il assure, en outre, que les autorités veilleront au bon déroulement de la rentrée scolaire.

Ainsi, à se fier aux déclarations du Premier ministre, si la pandémie de coronavirus évolue dans un sens pouvant représenter un risque pour les élèves, les pouvoirs publics repousseront encore une fois la rentrée des classes.

Pour rappel, le ministère de l’Education nationale avait rendu public, le 15 juin dernier, le calendrier des vacances pour l’année scolaire 2019/2020 ainsi que la date de la rentrée des élèves et de la pré-rentrée pour les travailleurs de l'éducation. Ainsi, le département ministériel avait retenu le mercredi 19 août 2020 pour les agents administratifs, dimanche 23 août 2020 pour les enseignants et dimanche 4 octobre 2020 pour les élèves.

Concernant la pandémie de coronavirus en Algérie, le Premier ministre a tenu à rassurer qu’elle évoluait dans le bon sens. « Dieu merci, la situation s’est améliorée à l’échelle nationale », a-t-il déclaré. Il attribue cette tendance baissière à la sensibilisation des citoyens et à la prise de conscience collective.

Lire aussi : Le BEM et le Bac reportés : La rentrée universitaire repoussée (Officiel)