L’éditorialiste Eric Zemmour fait encore l'objet d’une polémique en France. Dans un nouveau numéro de l'émission « Face à l'info », diffusée sur la chaîne CNews, il a déclaré que les migrants mineurs isolés étaient des « voleurs, violeurs et assassins ». Ces propos lui ont valu des dépôts de plainte de trois départements différents, indique, ce vendredi 2 octobre, le média français Ouest France.

« Tous les mineurs isolés sont des voleurs, violeurs et assassins » : des propos qui ont engendré la stupéfaction et l'indignation en France, mais aussi des plaintes contre leur auteur, déposées par trois départements français distincts.

Lors de l'émission en question, le polémiste, interpellé par l'animatrice sur la gravité de ses propos, avait fini par convenir : « Tous les mineurs isolés ne sont pas des voleurs ». « Mais, a-t-il rebondi, la responsabilité de la France et du gouvernement c’est de ne pas prendre le risque. Et donc tant qu’il y en aura un, il ne faut pas les laisser rentrer, car ça veut dire un violeur, un voleur, un assassin potentiel, qui persécutent les Français ».

Énième dérapage raciste

Le premier communiqué est tombé jeudi soir. Philippe Grosvalet, président du département de Loire-Atlantique, a décidé de déposer plainte contre l'essayiste après cet énième dérapage raciste. C'est « un sujet qui relève de la compétence des conseils départementaux », a-t-il fait remarquer.

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

Philippe Grosvalet a expliqué que les paroles qu'a tenues Eric Zemmour à l'antenne « sont abjectes et racistes. Elles constituent une véritable incitation à la haine qui est intolérable et qui porte atteinte aux mineurs dont le département de Loire-Atlantique s’est vu confier la tutelle. A ce titre, notre collectivité va déposer plainte contre ce récidiviste, déjà condamné pour injure ». Deux autres plaintes, introduites par deux autres départements, suivront contre l'écrivain et journaliste controversé Eric Zemmour. Il s’agit du Gers et des Landes.

Lire aussi : Eric Zemmour s'attaque de nouveau à l'immigration en France