Algérie : Lourde peine de prison contre la « fausse » fille de Bouteflika

L'affaire de la prétendue fille cachée de l'ex-président déchu Abdelaziz Bouteflika a connu son épilogue ce mercredi 14 octobre. Lechnach Zoulikha-Chafika, qui s'est faite connaître comme étant "Mme Maya", a écopé d'une peine de 12 ans de prison ferme, assortie d'une amende de sept millions de dinars et de la saisie de ses biens. Deux ex-ministres et un ex-chef de la police ont été condamnés dans ce dossier qui a fait les choux gras de la presse.

En effet, le verdict dans ce dossier abracadabrant est tombé ce mercredi au tribunal de Cheraga, à Alger, et ce, après la tenue du procès le 7 octobre 2020. Si la fameuse "Mme Maya" a écopé de 12 ans de prison, le même tribunal a condamné ses deux filles, Farah et Iman Belachi, à 5 ans de prison et 3 millions de dinars d'amende, avec la saisie de tous leurs biens.

Aussi, deux anciens ministres de Abdelaziz Bouteflika sont tombés dans ce dossier, avec des condamnations assez lourdes. En effet, Mohamed Ghazi et Abdelghani Zaalane ont écopé chacun de 10 ans de prison ferme assortis d'une amende d'un million de dinars. Et c'est exactement la même peine que le tribunal a infligée à l'ex-Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général-major Abdelghani Hamel. Huit autres accusés dans ce dossier ont écopé de peines allant de deux à dix ans de prison.

Société Voici pourquoi le principal lycée musulman de France sera privé de ses 500'000 euros de subventions par an

Aussi, dans la même affaire, les trois hauts responsables de l'Etat, en l'occurrence Abdelghani Hamel, Abdelghani Zaalane et Mohamed Ghazi sont déchus de leurs droits civiques pendant cinq années. Dans le même temps, les trois responsables sont condamnés à payer des dommages et intérêts à la partie civile, soit le Trésor public. Mohamed Ghazi devra payer la somme de sept millions de dinars alors que Abdelghani Hamel est redevable au Trésor public de la somme de trois millions de dinars. Abdelghani Zaalane paiera, quant à lui, un million de dinars.

Pour ce qui est de la fameuse "Mme Maya", c'est-à-dire Lechnach Zoulikha-Chafika et ses deux filles, le tribunal de Cheraga, à Alger, les a aussi condamnées à payer la somme de six millions de dinars au Trésor public. Au même titre que la saisie de tous leurs biens mobiliers et immobiliers. Enfin, le même tribunal a décidé le retrait des passeports des deux filles de la prétendue "fille cachée" de Abdelaziz Bouteflika.

Lire aussi : Algérie : Nouvelles révélations sur la fortune colossale de « la prétendue » fille de Bouteflika

 

Société Polémique au Maroc sur le statut de la langue amazighe


Vous aimez cet article ? Partagez !