Le ministère de l’Intérieur a mis en garde les citoyens algériens, à travers un communiqué rendu public jeudi 15 octobre, contre le risque du renforcement des mesures de confinement en cas de relâchement dans l'application des gestes barrières. Pour éviter un retour à la case départ, il est conseillé aux citoyens de respecter les mesures anti-Covid. 

En effet, le ministère de l’Intérieur a appelé l’ensemble des citoyens algériens à respecter les mesures barrières rendues obligatoires pour la lutte contre la propagation du coronavirus. En cas de hausse substantielle de cas de Covid-19, le ministère n'exclut pas la réinstauration des mesures de prévention coercitives en Algérie. Dans le même communiqué, les services du ministère citent l'impératif d'éviter les regroupements, et de respecter la distanciation sociale et le port du masque sur les lieux publics.

Le département de l’Intérieur souligne que cet appel consiste à « soutenir les efforts des autorités pour protéger la santé des citoyens et éliminer la pandémie ». Ces mesures préventives sont censées permettre la reprise progressive de plusieurs secteurs d’activités, tels que ceux de l’économie et l'éducation.

Ainsi, l'augmentation notable des cas de coronavirus ces derniers jours en Algérie semble avoir mis en état d'alerte les autorités du pays. Pour rappel, jeudi 15 octobre, le Comité national de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus en Algérie a enregistré 184 nouveaux cas d'infection. Mais malgré cette hausse sensible des contaminations, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre dudit comité, estime que « l’Algérie est à l’abri d’une deuxième vague ».

Lire aussi : L'Algérie prolonge de 30 jours le confinement : Voici les wilayas concernées