Un couple d'Algériens arrêté en France pour trafic de migrants

Un couple d'Algériens titulaires de cartes de séjour françaises a été appréhendé cette semaine en France pour trafic de migrants, rapporte, mercredi 14 octobre, le quotidien L'Indépendant. Selon ce média français, le couple a été arrêté au niveau des frontières franco-espagnoles. 

L'homme et sa femme ont été arrêtés par la Police aux frontières (PAF) en flagrant délit de tentative de faire passer des migrants clandestins sur le territoire français. Le couple avait à bord de son véhicule trois individus sans papiers lorsqu'il a été intercepté aux frontières avec l'Espagne, plus exactement au niveau du péage Le Boulou.

Selon la même source, les deux Algériens ne sont pas les seuls "passeurs" à être arrêtés ces derniers jours pour les mêmes motifs. Devant l'afflux des migrants clandestins qui arrivent en France en provenance d'Espagne, les forces de sécurité françaises ont redoublé de vigilance et multiplié les points de contrôle, rapporte le journal français. Ainsi, en l'espace de cinq jours, soit du 7 au 12 octobre, quatre trafiquants de migrants, dont ce couple algérien, ont été appréhendés alors qu'ils tentaient de faire traverser la frontière à des clandestins en provenance d’Espagne.

Société À Bruxelles, les musulmans n'ont nulle part où enterrer leurs morts

Des Marocains et un Algérien parmi les sans-papiers arrêtés

Un ressortissant marocain titulaire d’un titre de séjour français a été appréhendé le 7 octobre au niveau des mêmes frontières, en compagnie de trois individus sans papiers. Deux jours plus tard, un Péruvien résidant en Espagne a essayé de faire entrer en France trois ressortissants marocains et un ressortissant algérien, toujours selon L'Indépendant. Le couple algérien, quant à lui, a été arrêté le 12 du même mois.

Il est à rappeler que malgré la pandémie de coronavirus, un nombre ahurissant de Nord-Africains, particulièrement d'Algériens, ont rejoint illégalement l'Espagne et l'Italie ces derniers mois. Ce qui remet sur le tapis la question épineuse de l'immigration clandestine (Harga) qui ne semble pas près de prendre fin.

Lire aussi : Paris : Des Algériens à la tête d’un important réseau de trafic de faux papiers


Vous aimez cet article ? Partagez !