La valeur du dinar algérien va connaître une chute libre durant les années à venir. Le ministère des Finances a en effet annoncé qu'il prévoyait de réduire la valeur de la monnaie locale face au dollar américain, et ce, afin de juguler le déficit budgétaire de l’Etat.

La représentante du gouvernement et ministre des Relations avec le Parlement, Besma Azouar, a présenté ce lundi 19 octobre, un exposé sur projet de loi de finances 2021, au nom du ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane. Lors de son discours, Besma Azouar a ainsi énoncé les hypothèses les plus importantes retenues pour préparer les prévisions pour la période 2021-2023.

Ainsi, parmi les hypothèses, elle a révélé que le gouvernement algérien prévoit une nouvelle dévaluation du dinar algérien face au dollar américain. Alors que sa valeur se situe actuellement aux alentours de 129 dinars, le dollar va atteindre une moyenne annuelle de 142,20 pour l'année 2021 sur le marché officiel de change.

Le dollar va frôler les 157 dinars en 2023

Selon la représentante du gouvernement, le taux de change du dinar algérien face au dollar américain atteindra 149,31 en 2022 et 156,78 dinars algériens en 2023. Soit, une hausse d'environ 5% par an.

A noter que l'Algérie a entamé la dévaluation de la valeur de sa monnaie depuis plusieurs mois. Le dinar a perdu plus de 10 % de sa valeur et continue sa courbe baissière dans les transactions de la Banque d’Algérie.  Cette dévaluation a provoqué un taux d’inflation de 1.9 % et un recul du pouvoir d’achat des Algériens.

Il faut aussi préciser que la valeur du dinar est fixée par décision politique afin d’injecter de nouveaux revenus dans le Trésor public. La dévaluation du dinar est la solution choisie par le gouvernement à court terme pour faire face aux déséquilibres économiques internes et externes.

Lire aussi : Transfert de devises vers l’étranger : L’Algérie fixe de nouvelles règles