Algérie Ferries va bientôt reprendre ses activités. L'Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV) va effectuer au début du mois prochain une traversée maritime entre l'Algérie et la France. Le voyage sera néanmoins consacré exclusivement au transport de marchandises.

La société algérienne de transport maritime Algérie Ferries va relancer ses activités après plus de huit mois d'arrêt. Pour cette reprise, l'ENTMV va lancer une ligne maritime régulière, reliant les ports d'Alger et de Marseille, dédiée au transport du fret roulant (remorques et véhicules). Les voyageurs ne seront donc pas concernés par cette traversée, programmée pour le 2 novembre prochain.

Dans un communiqué, Algérie Ferries a informé « les opérateurs et particuliers intéressés par le transport maritime du fret roulant (du) lancement d'une ligne maritime régulière en partance du port d'Alger vers le port de Marseille et dont la première traversée est prévue le 2 novembre prochain au départ du port d'Alger et le retour le 3 novembre ».

La même source a ajouté que « l'ensemble des opérateurs et particuliers intéressés sont priés de se rapprocher des services de l'ENTMV "Algérie Ferries" afin de réserver leurs places et engager les procédures nécessaires à cet effet ».

Rappelons que l'Entreprise algérienne de transport maritime de voyageurs (ENMTV) avait annoncé, le 28 septembre dernier, qu'elle allait se lancer dans le transport de fret roulant. « Cette opération sera lancée sur deux lignes, à savoir : Algérie-France-Algérie et Algérie-Espagne-Algérie », avait-elle précisé.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

En attendant la réouverture des frontières de l'Algérie

Par cette décision, l'ENTMV voulait relancer ses activités à l'arrêt depuis plusieurs mois, à cause du maintien de la fermeture des frontières pour endiguer la propagation de la pandémie de coronavirus. La société algérienne avait récemment signifié que ses navires étaient fonctionnels et prêts à assurer la reprise du transport de voyageurs.

Une reprise qui devrait vraisemblablement tarder à venir, les autorités algériennes et les responsables concernés par le dossier de suivi du coronavirus en Algérie étant contre toute réouverture immédiate des espaces aérien et maritime.

Lire aussi : Algérie Ferries renforce sa flotte : «Badji Mokhar III » bientôt opérationnel