Le moudjahid et ex-détenu du mouvement populaire (Hirak) Lakhdar Bouregaâ est atteint du coronavirus. L'annonce a été faite mercredi 21 octobre par les membres de sa famille, qui rassurent quant à son état de santé. 

Selon la famille de Lakhdar Bouregaâ, ce dernier a été admis au centre hospitalier universitaire de Beni Messous, dans la wilaya d'Alger. Néanmoins, ses proches tiennent à assurer que son état de santé est stable et ne prête pas à l’inquiétude. Ils affirment qu'il a été hospitalisé suite aux recommandations des médecins, notamment le chef du service Covid du même hôpital.

Le moudjahid, âgé aujourd'hui de 87 ans, aura besoin d'une assistance médicale rapprochée pour vaincre le virus. Maquisard de première heure durant la guerre de Libération nationale, Lakhdar Bouregâa est aussi une des figures de proue du mouvement Hirak qui a ébranlé l'Algérie.

Il se fera arrêter le 29 juin 2019 pour ses positions politiques et incarcérer à la prison d'El Harrach. Il a été libéré le 2 janvier 2020, après plus de six mois passés en prison. Son état de santé s'est considérablement détérioré durant sa détention, qui a soulevé une grosse vague d'indignation populaire.

Par ailleurs, la maladie à coronavirus continue de faire des victimes en Algérie avec une hausse inquiétante de nouveaux cas ces derniers jours. Mercredi 21 octobre, l'Algérie a enregistré 252 nouvelles contaminations. Le bilan du ministère de la Santé fait aussi état de 7 décès, recensés durant les dernières quarante-huit heures. Depuis l'apparition de la pandémie de coronavirus dans le pays, fin février dernier, les services de la santé ont recensé un total de 55 058 cas positifs et 1 880 décès à travers le pays.