Un jeune Algérien a été retrouvé mort à l’intérieur du conteneur d’un navire, au Paraguay. Le Harraga avait embarqué clandestinement avec six autres personnes, dont trois Marocains, au départ de la Serbie. Ils voulaient rejoindre la Croatie, mais leurs calculs se sont avérés erronés. 

Le phénomène de l’immigration clandestine (Harga) continue de faire des morts parmi les Algériens. Cette fois-ci, la victime est un homme âgé de 30 ans et originaire de la wilaya de Aïn Defla, dans le nord-ouest de l'Algérie. Selon le quotidien arabophone El Hayat, la famille du défunt, nommé Hamza Zougar, a été contactée par des responsables du ministère algérien des Affaires étrangères pour l'informer que son fils est parmi les sept Harraga retrouvés morts en état de décomposition avancée par la police paraguayenne, dans un container en provenance de Serbie.

L'Algérien et ses compagnons se sont trompés de bateau

Selon la même source, le trentenaire a quitté clandestinement l'Algérie il y a plusieurs mois vers la Turquie. Il a ensuite rejoint la Serbie, où il est resté plusieurs jours. Hamza voulait entrer dans l'espace Schengen, en rejoignant la France ou l'Espagne.

Le 21 juillet dernier, l'Algérien a fini par embarquer avec six autres migrants clandestins dans un bateau, en se cachant dans un container. Tous croyaient que le navire se dirigeait vers un des Etats de l'UE et n'imaginaient pas une seconde qu'il allait effectuer un voyage de près de 20 000 km.

À lire aussi :  « Sexe contre bonnes notes » au Maroc : un enseignant condamné à la prison

Après avoir fait escale en Croatie, où les migrants souhaitaient probablement se rendre, le porte-containers est passé par l'Egypte, l'Espagne avant de changer de continent et de rejoindre, vendredi 23 octobre, le Paraguay.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le jeune Hamza et ses compagnons, dont trois Marocains et un Égyptien, sont décédés par asphyxie, soif et faim. Le médecin légiste a indiqué que des produits chimiques se trouvaient à l'intérieur du conteneur, ce qui a accéléré la décomposition des corps.

Lire aussi : Espagne : Deux Algériens retrouvés morts dans un conteneur