Le député algérien de l’émigration de la Zone 2-Marseille, Samir Chaabna, a invité, ce mercredi 28 octobre, les Algériens concernés par le regroupent familial à lui transmettre leurs dossiers le plus tôt possible. C'est là une lueur d’espoir pour les Algériens qui attendent un visa D depuis plusieurs mois.

A travers une publication sur sa page Facebook, le député de l’émigration, Samir Chaabna, a demandé aux Algériens résidant en France de lui envoyer leurs dossiers par mail le plus tôt possible. « Je vous demande, mes frères, mes sœurs expatriées, concernés par la problématique du regroupement familial que ce soit en Algérie ou en France, de m’envoyer à mon adresse mail : [email protected], le plus rapidement possible », a-t-il écrit.

Samir Chaabna s'est contenté de demander aux concernés de lui envoyer leurs numéros de dossiers ou une copie de ces derniers sans indiquer quelle démarche il va entamer pour résoudre leurs problèmes. Il a, toutefois, précisé que les cas concernés étaient « les demandes de visa D pour les conjoints résidant en France de nationalité française, après les procédures de regroupement familial » et « les demandes de visa D pour les conjoints algériens résidant en France avec une carte de séjour de 10 ans après les procédures de regroupement familial ».

A rappeler que depuis l’apparition, en mars dernier, des premiers cas de la Covid-19 en Algérie, les consulats français en Algérie ne délivrent plus pas de visa D pour les Algériens conjoints d’étrangers résidant en France. Ainsi, les dossiers des candidats au regroupement familial ont été mis en stand-by, au grand désarroi des demandeurs.

Lire aussi : Regroupement familial pour les Algériens en France : La procédure sera-t-elle suspendue ?