L'Algérie a décidé d'élargir la liste des wilayas concernées par le confinement partiel. Le Premier ministère a, en effet, annoncé dans un communiqué rendu public, ce jeudi 29 octobre, que cette mesure concernait désormais 20 wilayas. En outre, le gouvernement algérien a décidé d'adapter les horaires de confinement partiel à domicile de 23 heures jusqu’au lendemain à 5 heures au lieu de 6 heures, pour les wilayas concernées par cette mesure.

Selon la même source, il a été décidé de la « reconduction, pour une durée de quinze (15) jours à partir du 31 octobre 2020, de la mesure de confinement partiel à domicile de 23h au lendemain 5h du matin, pour onze (11) wilayas ». Les wilayas concernées sont « Batna, Bejaïa, Blida, Tlemcen, Tizi Ouzou, JijelAlger, Sétif, Annaba, Constantine et Oran », précise le communiqué.

Le Premier ministère a, en outre, annoncé « l'application, pour une durée de quinze (15) jours à partir du 31 octobre 2020, de la mesure de confinement partiel à domicile de 23h au lendemain 5h du matin pour neuf (9) wilayas enregistrant une recrudescence des cas de contamination, à savoir Bouira, Boumerdes, M'sila, Ouargla, Médéa, Bordj Bou Arreridj, Tébessa, Tiaret et Biskra ».

La célébration des mariages et les rassemblements toujours interdits en Algérie

Le Premier ministère souligne, par ailleurs, que « les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes les mesures qu'exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l'instauration, la modification ou la modulation des horaires de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d'une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination ».

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Notons, enfin, que les autorités algériennes ont décidé de maintenir « la mesure d'interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements ».

Lire aussi : Covid-19 : L’Algérie n’écarte pas un retour au confinement partiel