Alors qu'il se trouve toujours à l'étranger pour soins, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, vient de perdre un membre de sa famille. Selon le quotidien arabophone El Hayat, il s'agit de la sœur du chef de l’Etat algérien qui aurait rendu l'âme à l'hôpital d'Oran.

La sœur du président Tebboune, Halima -épouse de Azzi Bachir- est décédée hier samedi 31 octobre. Elle avait été transportée de sa ville natale, Mechria, dans la wilaya de Naâma, vers l'hôpital d'Oran, dans l'Ouest algérien. Elle a fini par rendre l'âme au niveau de l'établissement hospitalier.

La même source n'a donné aucune information sur les causes du décès de la sœur de Abdelmadjid Tebboune. La présidence algérienne n'a pas non plus communiqué, du moins jusqu'à dimanche matin, à propos de cette nouvelle.

Abdelmadjid Tebboune serait atteint du Covid-19

Admis dans un premier temps à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja, à Alger, Abdelmadjid Tebboune a finalement été évacué vers un hôpital spécialisé à Cologne, en Allemagne. Le chef de l’Etat souffrirait du Covid-19. Si la présidence de la République n’a pas précisé la maladie exacte dont souffre Tebboune, depuis sa décision, prise le 24 octobre, de se mettre en quarantaine, le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salmane semble être au courant et il n’a pas manqué de le souligner dans un télégramme adressé au président et repris dans un tweet.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

En effet, le prince héritier du royaume wahhabite a envoyé un télégramme au président algérien dans lequel il lui souhaitait la guérison : « J’ai appris que votre Excellence souffrait du covid-19. Je souhaite à votre Excellence un prompt rétablissement… », a écrit Mohamed Ben Salmane dans son message, repris par le compte Twitter du ministère saoudien des Affaires étrangères.