Selon le média anglais The Athletic, l'international algérien de Manchester City, Riyad Mahrez, s'est accroché verbalement avec Kevin De Bruyne à l'issue du dernier match de City, remporté face à Sheffield United (0-1). Selon cette source, le Belge a fait des reproches à Mahrez quant à son insistance à dribbler plutôt qu'à passer. Une information qu'a rapidement démentie le capitaine de l'équipe d'Algérie via Twitter.

Titularisé samedi 31 octobre sur le terrain de Sheffield United, l'international algérien Riyad Mahrez a eu un rendement moyen, à l'instar d'ailleurs de celui de son équipe, qui a remporté une petite victoire (0-1, but de Walker à la 28e minute de jeu).

À l'issue de cette rencontre, le journaliste Sam Lee a prétendu que l'Algérien avait essuyé beaucoup de critiques de la part de ses coéquipiers. L'international belge Kevin De Bruyne aurait, selon lui, reproché à Mahrez de trop garder le ballon au lieu de faire des passes. Le journaliste de The Athletic a ajouté qu'avant le Belge, Sergio Agüero et Fernandinho auraient aussi fait des reproches similaires au joueur algérien. Le style de jeu de l'international algérien Riyad Mahrez aurait irrité ses coéquipiers, à en croire le journaliste.

Riyad Mahrez dément toute embrouille avec ses coéquipiers

Le capitaine de l'équipe d'Algérie n'a pas tardé à réagir. Dans un tweet publié sur son compte officiel, Riyad Mahrez a démenti toutes ces affirmations, en adressant un message clair au journaliste en question. « Bon, je ne sais pas d'où viennent tes sources, mais tu ne devrais vraiment pas les croire, Sam », a écrit l'international algérien non sans une pointe d'humour.

À lire aussi :  L'arrivée d'Islam Slimani au Stade Brestois 29 serait imminent

Il convient de rappeler que Mahrez a disputé jusqu'à maintenant six matchs en Premier League (1 but et 1 passe décisive). Des statistiques qui prouvent les difficultés de l'Algérien en ce début de saison, à l'instar de son club, classé 10e, à cinq points du leader, Liverpool.

Lire aussi : Transfert au PSG : Riyad Mahrez dément et exprime sa colère